Office Live vs Google Docs

OpenOffice_vs_MS-Office
S'inspirant de Google Docs, l'outil bureautique de Google en ligne, Microsoft a réalisé Office Live Workspace dont la version française (beta) est disponible aujourd'hui... quels points de comparaison entre ces deux outils ?

Un petit aperçu de ce que j'ai pu tester.

L'article est hébergé par Ubix.org. A lire ici.

Exalead, un moteur de recherche français

Exalead
Exalead est un moteur de recherche français, dit de « nouvelle génération ».
A l'heure ou Google prend beaucoup de place et où certains (Microsoft) cherchent à le détrôner, Exalead propose les avantages suivants :

- Moteur de recherche multimédia : recherche des sons, images, vidéos.
- Affiche les vignettes des aperçus des pages web trouvées lors de la recherche.
- Permet de personnaliser simplement la page d'accueil avec les raccourcis vers vos sites préférés.
- Possède une recherche avancée permettant notamment d'utiliser des expressions rationnelles.
- Possède une recherche spécifique à Wikipédia.
Exalead fait partie du programme européen Quaero.

Il est certain qu'Exalead n'apporte pas énormément de nouveautés par rapport à Google, mais certains s'accordent pour convenir que Google, aussi sympathique soit-il, prend beaucoup de place dans l'espace du Web et tend à devenir une sorte de monopole.
D'autres moteurs de recherche français, comme voila.fr, ne tendent pas à rivaliser avec Google mais se concentrent davantage sur les liens commerciaux et promotionnels.

Messagerie instantanée : vers la standardisation ?

jabber
Actuellement, la messagerie instantanée, connue aussi sous les termes « tchatche » ou « chat » (pour les anglicistes) a un inconvénient majeur, au contraire des autres outils de communications : elle n'est pas standardisée.

Si vous écrivez un courriel à partir de votre adresse Yahoo, vous pouvez l'adresser à un destinataire qui ne possède pas d'adresse Yahoo, mais n'importe quelle adresse de courriel (Gmail, hotmail ou n'importe quoi d'autre). Si vous téléphonez à un de vos amis, il n'est pas besoin qu'il soit abonné à la même compagnie de téléphone que vous afin que l'appel aboutisse. Voici des exemples qui semblent à tous évidents.

Pourtant ce n'est pas le cas avec la messagerie instantanée qui dénombre les fournisseurs et protocoles suivants :
- AIM (AOL) majoritaire aux états-unis
- Yahoo messenger (très utilisé en Asie)
- MSN (très utililisé en France)
- ICQ (ancien mais encore très utilisé notamment dans les pays de l'Est, racheté par AOL)
- Skype (le seul client multiplateforme permettant de faire de l'audio-vidéo sur Mac, Linux et Windows)
et un tas d'autres moins connus...

La particularité de ses protocoles, c'est qu'aucun d'eux ne sait parler avec les autres, rendant ce mode de communication dépendant du fournisseur utilisé. Les acteurs du logiciel libre prétendent pourtant un jour arriver à ce que chacun puisse arriver à communiquer avec ses tous ses amis via la messagerie instantanée. Cela sera possible avec la messagerie Jabber et le protocole XMPP, qui fonctionnent très différemment des systèmes actuels : le système Jabber n'est pas centralisé, si bien que chacun peut s'inscrire auprès du serveur qu'il souhaitent, Jabber étant en fait un ensemble de serveurs reliés les uns aux autres. Actuellement, Jabber ne fonctionne correctement que pour la messagerie écrite, mais la voix et la vidéo arrivent à grand pas avec l'intégration d'extentions au protocole XMPP.

Google, avec Google Talk, propose déjà un service compatible Jabber aux abonnés possédant un compte Google mail (gmail). L'intérêt de Jabber est justement que les gens n'ayant pas de compte Gmail peuvent tchatcher avec les utilisateurs de Google Talk.
Je vous invite également à lire cette causerie organisée par l'APRIL concernant l'utilisation de Jabber.

Quaero est mort, vive Quaero !

quaero_tempo
Le projet de moteur de recherche franco-allemand, quaero (« je cherche »), lancé par Jacques Chirac en 2005 dans le but annoncé de concurrencer Google semble bien au point mort, ou en tout cas, il est devenu franco-français, les allemands s'étant retirés du projet, pour cause de divergence technologique.
Nanti d'un budget ridicule comparé à ceux de Microsoft et Google pour le développement de leurs projets respectifs, ce projet était aussi critiqué quant à la motivation de Jacques Chirac, qu'on soupçonne d'être plus proche du sentiment de fierté nationale que de la recherche d'avancement technologique. Annoncé comme précurseur car axé sur le concept de « multimédia » (ce que Google fait déjà en partie), ce projet ne fait pas l'unanimité des parties, dont les allemands qui souhaitent orienter les travaux vers la recherche sémantique.
Plus d'infos sur Quaero ici...