Informatique

HP rachète Palm

Palm logo
On a appris cette semaine la nouvelle suivante : la société Palm est rachetée par le géant Hewlett-Packard pour la somme de 1,2 Milliard de dollars, achat prenant effet au mois de juillet 2010.

Quelle avenir pour Palm dans ce rachat ? Quels avantages pour HP ? Revenons un peu sur l'historique de Palm...


Lire la suite de l'article ici.

3 mois avec un iPhone 3GS

iPhone_box
J'ai attendu, attendu... avant de me décider enfin, à sauter le pas de l'iPhone, pour plusieurs raisons, dont une financière, ce n'est pas un appareil bon marché, mais plutôt le smartphone des bobos et aussi des gens friqués aimant la technologie de pointe. Bon, ben, voilà, je suis un bobo moi aussi. Mais j'ai une excuse : j'ai toujours rêvé qu'Apple sorte cet appareil 100% compatible avec les macs et contenant tout ce dont je rêvais, même si je n'avais pas prévu la fonction téléphone...

Après 3 mois d'utilisation, voici une présentation plutôt complète de l'appareil et surtout, ce que j'en pense. C'est par là.

PC vs Mac : encore plus drôle avec la sortie de Windows 7

iMac_intel_transp
La sortie annoncée de Windows 7, le remplaçant qui devrait faire oublier à Microsoft la gamelle "Vista", se fait attendre, alors qu'Apple a lancé depuis plusieurs semaines son nouveau félin (Snow Leopard). Mais déjà pointent les campagnes publicitaires censées nous vendre ce nouveau logiciel.

Je ne sais pas à quelle agence publicitaire a fait appel la firme de Redmond pour ses publicités, mais le résultat est tout simplement risible. Pour paraphraser le maire de Bordeaux, Alain Juppé, je dirais en voyant ces "spots" que l'on "se fout du monde" ! Mais voyez vous-mêmes :


On peut dire qu'ils ont fait beaucoup d'efforts pour le choix des prénoms... Pubs mal jouées, débilisantes et en plus mal filmées (on ne voit rien du produit), privé de la publicité comparative, Microsoft est absolument incapable de nous pondre des campagnes de pub correctes.

Rien à voir évidemment avec la campagne d'Apple "get a mac" qui nous fera également rire, mais pas pour les mêmes raisons...

HE-AAC : meilleur rapport qualité / prix

iTunes-aac

Depuis la version 9, le logiciel iTunes propose l'encodage en format HE-AAC. Ce format est une évolution du format AAC (Advanced Audio Coding), basé sur Mpeg4. « HE » signifie « High Efficiency » ou en français « Haute Efficacité », un codec permettant de compresser en haute qualité avec une économie d'espace de stockage d'environ 50%.



Si vous avez installé la dernière version du logiciel iTunes (v9), vous aurez peut-être remarqué dans les préférences d'importation, une petite case à cocher "Utiliser l'encodage Haute Efficacité". Cette option permet d'activer l'encodage avec le standard HE-AAC, un codec permettant de compresser en très haute qualité des enregistrements audios, avec une perte minimale et une taille de fichier très réduite.

Le standard HE-AAC v2 permet de réduire jusqu'à 50% la taille des fichiers produits avec une qualité encore meilleure que le simple format AAC, en combinant les technologies "Spectral band replication" et "Parametric Stereo".

J'ai testé l'encodage d'un fichier audio d'abord en format AAC (débit : 160kbps) puis en format HE-AAC (débit : 80kbps, le maximum proposé). Le passage du premier au second format m'a permis de réduire la taille du fichier de 6 à 3 Mo.

En revanche, l'encodeur iTunes se limite à un échantillonnage à 44khz.
Les puristes du son pourront toujours se tourner vers l'encodage Apple Losless, qui sans perte de données, permet de stocker 1 minute d'audio pour 5 Mo d'espace disque environ.

Pour le décodage de ces fichiers, utiliser des logiciels tels que Quicktime, VLC ou Winamp dans des versions récentes. Les ipods ou iphones nantis de la version OS 3.1 sont compatibles, mais il semble que la lecture soit possible sur des anciens modèles avec une perte en lecture notoire.

Sources : Format AAC (fr) - HE-AAC (en) (Wikipédia).

Vous n'avez pas votre "Pola" ?

APN_Canon_128
Polaroïd réinvente le Polaroïd.

La photographie numérique s’étant largement imposée devant la photographie argentique, il est difficile de trouver un appareil photo compact qui ne soit pas un APN (Appareil Photo Numérique). Bien évidemment, l’APN nécessite un traitement informatique pour le « développement » (on peut dire « impression » désormais), ce qui bien souvent inclut un micro-ordinateur.

Heureusement, le concept de l’instantané est aujourd’hui réinventé par son inventeur, j’ai nommé Polaroïd. Souvenez-vous de ces appareils permettant de prendre des photos, de mauvaise qualité certes, mais développées instantanément par l’appareil (enfin fallait bien attendre une bonne minute que le « rendu » soit effectif), et que l’on pouvait délivrer quasi-immédiatement à la personne intéressée.

Finalement, Polaroïd avait inventé la photo qu’on pouvait consulter tout de suite, à l’instar de l’APN, et même imprimer sans passer par un matériel externe, ce que ne fait pas l’APN.

APN_Polaroid


Et bien, Polaroïd a réinventé son concept, mais cette fois-ci en numérique. L’appareil nommé « PoGo Instant Digital Camera » est un APN muni d’une imprimante permettant d’imprimer un cliché dans la minute, après l’avoir éventuellement corrigé ou recadré à l’aide de l’appareil lui-même. Ainsi, plus besoin d’ordinateur, de Photoshop ou même d’imprimante pour réaliser des photos numériques.

Ne vous attendez pas à des miracles de qualité, ni au niveau de la photo (objectif très moyen, photo 5 méga-pixels), ni au niveau de l’impression, mais cet appareil conviendra, cela est sûr, à grand nombre de gens pour qui la photo n’est pas une occupation à part entière et qui maîtrisent peu l’informatique.


Il est néanmoins possible, pour les gens souhaitant seulement développer sur papier les photos qu’ils prennent avec un APN, de passer sur une borne de développement numérique des photos, ou de s’en remettre à leur commerçant préféré.

Wikipedia, je ne peux plus m'en passer !

Wikipedia Affiliate Button
Wikipédia, l’Encyclopédie libre !

C’est en 2001 qu’a été créé le projet Wikipédia, l’encyclopédie libre, ouverte à tous, multilingue et universelle. L’idée : rassembler l’ensemble des savoirs encyclopédiques et les rendre accessibles via Internet. Wikipédia, hébergée par une société caritative américaine « Wikimedia », a inauguré le principe du « Wiki » largement réutilisé depuis, et qui permet à chacun d’intervenir sur du contenu, de l’enrichir, de l’améliorer, ou tout simplement de le créer. D’ailleurs, Wikipédia n’aurait pas pu exister sans ses très nombreux contributeurs.

Comme tout projet gratuit et ouvert à tous, Wikipédia a besoin de crédits et a lancé une opération de don depuis quelques mois, avec un objectif annoncé de 6 millions de dollars. Comme je trouve que ce projet est vraiment indispensable et que je m’en sers quotidiennement (vous n’êtes pas sans avoir remarqué le nombre de liens de mes articles ou brèves qui renvoient sur Wikipédia), j’encourage quiconque veut disposer d’une information riche et librement partageable à faire comme moi : faites un don ! C’est par ici.

Fin de l'exclusivité Orange sur l'iPhone en France

iPhone_mini
Suite à la plainte de Bouygues Télécom, le Conseil de la Concurrence vient d'annoncer avoir cassé, "à titre conservatoire", l'exclusivité d'Orange sur la vente de l'iPhone, initiée à sa sortie en France en novembre 2007, soit un peu plus d'an après.

La période négociée par Apple et Orange était de 5 ans, potentiellement interrompue par Apple au bout de 3 ans. Mais le Conseil de la Concurrence a considéré que cette exclusivité était un frein à la concurrence et donc nuisible au consommateur (encore lui), et qu'en cette période de crise, la possibilité pour d'autres opérateurs de pouvoir proposer également l'iPhone pourrait relancer l'activité sur le marché de la téléphonie mobile. Cette décision prend effet aussitôt après sa notification, mais il n'est pas dit qu'Orange ne fasse pas appel et fasse ainsi traîner jusqu'à la décision finale.

Bien sûr, il n'est en rien dit que les prix vont baisser pour tout le monde ou bien que chaque opérateur souhaitant faire fonctionner l'iPhone sur son réseau pourra proposer une qualité de service satisfaisante, mais c'est quand même un avancement pour tout le monde, et notamment pour ceux comme moi, qui sont restés sceptiques au changement forcé de réseau...

Mise à jour : Orange a fait appel de cette décision.

CTN1 est mort, vive OVH !

Troll_avatar
Désolé de cette interruption momentanée des programmes... Bzzzzz !

Lundi dernier, le 1er décembre 2008, le site était brutalement interrompu, alors que le serveur tournait sans encombre depuis pratiquement un an. Impossible de joindre l’hébergeur, le site n’était plus disponible. Après quelques recherches sur le web, j’apprend en lisant un forum que l’hébergeur, CTN1 (Compagnie des Télécoms Numériques n° 1) a été l’objet d’une liquidation judiciaire le 3 novembre dernier.

En ce qui nous concerne, pas de courrier papier, pas de courriel, rien, jusqu’à cette coupure définitive de lundi dernier. On apprend le nom du mandataire judiciaire chargé de la liquidation. Je les contacte, et ils me disent que les serveurs vont être rebranchés une ultime fois pendant 24h afin que les clients n’ayant pas pu sauvegarder leurs données puissent le faire. J’attend mais le serveur n’est toujours pas accessible. Puis le cabinet nous fait traîner toute une semaine avec des promesses : rien ne vient.

En fin de semaine, je m’occupe de trouver un autre serveur avec Lionel, avec qui je partage le serveur. Nous nous orientons vers OVH, dont on me dit plutôt du bien. Après une procédure d’inscription en ligne plutôt infructueuse, le site n’ayant jamais voulu accepter ma carte bleue, je me décide à envoyer un chèque.

Le nouveau serveur est de nouveau accessible depuis ce matin.
Le Site de Gosseyn, ici présent, a été facile à remettre en place. En revanche, le site des Saints-Pères’Band n’est pas encore reparti, faute de temps. C’est pour bientôt...

Wizzgo : le meilleur de la TV, sans télé

poste_television
Wizzgo est un service gratuit, associé à un logiciel disponible sur MacOS et Windows, qui vous permet de télécharger 15h d’émission TV de chaînes de la TNT, par mois, et ceci gratuitement, dans un but de visionnage privé.

Ce service conviendra donc parfaitement à ceux qui, comme moi, trouvent que la télé est une perte de temps et d’argent, et souhaitent néanmoins pouvoir regarder quelques émissions intéressantes de la télévision hertzienne..
Lire la suite...

Soirée de lancement d'OpenOffice 3 en France

openoffice3_icon_appMacOSX_100
OpenOffice 3 sera officiellement lancé lundi prochain, soit le 13 octobre 2008. Pour ce qui concerne le lancement en France, celui-ci se fera officiellement lors d’une soirée organisée au siège de la région Ile-de-France, à Paris, 33 rue Barbet de Jouy, dans le 7e arrondissement, à 19h30, en compagnie de Jean-Paul Huchon, président de la région, et qui fera un discours pour l’occasion.

On peut noter à quel point la région Ile-de-France se sent concernée par les logiciels libres et cela change de la Mairie de Paris qui fait des courbettes à Bill Gates.

Nous sommes particulièrement heureux que ce logiciel ouvert à tous et multiplateforme arrive aujourd’hui en version finale, et notamment sur Mac, qui en manquait et remercions tous les membres de la communauté OpenOffice.org pour leurs efforts et notamment Eric Bachard, contributeur et promoteur du projet Mac, ainsi que les développeurs de la société Sun qui ont grandement fait avancer le projet.

La version actuelle n’est pas exempte de boggues, mais au moins elle présente une stabilité qui la rend crédible pour une utilisation quotidienne, et notamment professionnelle. Il ne fait nulle doute que la version finale se concentrera sur les fonctionnalités et au fur et à mesure des améliorations, corrigera les imperfections du logiciel.

Pour ceux qui veulent assister à la soirée d’inauguration de la version 3, vous pouvez vous inscrire gratuitement et obtenir toutes les infos sur la soirée ici.

OpenOffice 3 RC3 disponible

openoffice3_icon_appMacOSX_100
La Release Candidate 2 d’OpenOffice 3 m’avait laissé de glace : peu réactive, des lenteurs inexpliquées, on avait l’impression de retourner en arrière. Heureusement, les développeurs n’ont pas chômé et la RC3 est sortie ce matin. Elle corrige ces lenteurs insupportables et semble également plus rapide à démarrer. Dernière marche avant la version finale ?

Elle est disponible au téléchargement (version MacOS X - français - 158 Mo).

OpenOffice 3 Release Candidate

openoffice3_icon_appMacOSX_100
Eh bien que les évènements s’enchaînent vite en cette rentrée 2008. À peine vous parlais-je de la sortie d’OpenOffice version 3 en beta 2 (voir dépêche précédente) que la Release Candidate sort aujourd’hui même : une version presque finale, qui devrait sortir, elle, fin septembre.

A cette occasion, Eric Bachard, contributeur du projet OpenOffice.org sur mac, vient de donner une interview au site MacGénération.

Autrement, la release candidate est disponible au téléchargement (version MacOS X - français - 158 Mo), sur cette page. Enjoy !

OpenOffice 3 beta 2 pour MacOS X

openoffice_icon_appMacOSX_100px
Alors voilà : c’est la rentrée ! Et l’actualité continue, je vais donc essayer de continuer à vous faire profiter des infos dont je dispose au quotidien sur mes sujets favoris : l’informatique en général, l’informatique alternative en particulier, les logiciels libres, les solutions d’avenir... et aussi tout ce qui me concerne personnellement.

Cela est passé relativement inaperçu cet été, mais la version de développement d’OpenOffice pour Mac (interface native) est passée en version 3 beta 2. Cette version, contrairement à la précédente (v3 beta 1) est beaucoup plus stable et rapide. Elle obtient un très bon feedback des utilisateurs, bien qu’elle ne soit toujours pas considérée comme utilisable dans un environnement de travail.

Cette version est disponible en téléchargement sur cette page (en anglais seulement).

Blizzard nous concocte Diablo III

Diablo3-logo
Après avoir annoncé cette année la sortie du jeu mythique Starcraft, qui devrait sortir en novembre 2008, Blizzard Entertainement annonce la préparation de la suite d'un autre jeu mythique : Diablo III. La dernière mouture du jeu, Diablo II, est sortie en 2000. Au niveau du gameplay, il y avait peu de différence avec la première version, Diablo. Après avoir massivement introduit la 3D dans ses jeux récents, Warcraft 3 et World of Warcraft, des succès mondiaux, sans pour autant les avoir dénaturés et transformés en jeux basés sur le point de vue subjectif, Blizzard introduira de la 3D dans la prochaine version de Diablo, dont la date de sortie n'est pas fixée.

Comme d'habitude, Blizzard annonce très à l'avance la sortie de ses jeux (Starcraft II est annoncé depuis mai 2007 et n'est toujours pas sorti), et il faudra attendre beaucoup de mois avant de voir quoi que ce soit de concret arriver. On pourrait reprocher à Blizzard ses annonces qui ont souvent un parfum de « vaporware » (voir l'affaire Starcraft : Ghost), pourtant, ses jeux sont toujours de qualité, très appréciés du public, et surtout, se jouent pendant de nombreuses années car maintenus par Blizzard sur configuration Mac et PC. On attend donc impatiemment la sortie de ce jeu, bien qu'il est certain qu'elle ne voie pas le jour avant un an, au minimum...

Quelques liens :

Pour l'instant, le site est extrêmement saturé. Il sera sûrement d'avantage accessible dans les prochains jours...

A noter que Blizzard a publié récemment une mise à jour de Diablo 2 qui permet de jouer sans avoir besoin du CD, comme il l’a fait pour Starcraft il y a quelques mois. Télécharger ici. Voilà qui vous fera sans doute patienter en attendant la prochaine version du jeu.

Firefox 3 a déboulé dans l'espace téléchargement

Firefox logo transparent 96px
La sortie officielle de Firefox 3 en version finale était annoncée le 17 juin. Nous sommes le 18, c'est donc le moment de la télécharger. La Fondation Mozilla a organisé pour l'évènement (la sortie mondiale, multi-plateforme et multi-lingues) un Download Day (jour de téléchargement) afin d'établir un record de téléchargement en moins de 24h pour le Guinness des records. Si vous ne l'avez pas encore téléchargé, il vous reste environ 45 minutes.

Bien sûr les versions bêta et Release candidate ont précédé la version finale depuis quelques semaines, mais nous pouvons enfin maintenant disposer de la dernière version officielle du navigateur libre.

Les nouveautés : essentiellement plus rapide, plus léger, mieux intégré à la plateforme (Linux, Windows, Mac) et aussi pas mal de fonctionnalités qui contribuent à révolutionner le « web ». Tous les changements ici.

Office Live vs Google Docs

OpenOffice_vs_MS-Office
S'inspirant de Google Docs, l'outil bureautique de Google en ligne, Microsoft a réalisé Office Live Workspace dont la version française (beta) est disponible aujourd'hui... quels points de comparaison entre ces deux outils ?

Un petit aperçu de ce que j'ai pu tester.

L'article est hébergé par Ubix.org. A lire ici.

O'Reilly France ferme ses portes

O'Reilly
C'est avec une grande tristesse que j'apprend la fermeture définitive de la filiale française des Editions O'Reilly. O'Reilly était la société d'édition de livres sur l'informatique dont les ouvrages étaient sans doute parmi les plus fiables et les plus rigoureux du secteur. Elle était notamment connu pour tous les animaux qui ornaient les couvertures de ses ouvrages.


Traitant de nombreux sujets : langages et logiciels, très orientée vers les technologies du web ainsi que vers le logiciel libre et open source, O'Reilly France n'aura pas survécu à la crise que traverse la presse actuellement, malgré un site Internet dont les ventes en format PDF représentaient 40% des ventes en ligne. Ceci n'est sans doute pas une bonne nouvelle non plus pour le logiciel libre, très souvent promu et couvert par les ouvrages O'Reilly, avant que l'informatique grand public et les éditeurs informatiques plus généralistes ne s'en emparent. Reste cependant qu'O'Reilly US continue à publier ses ouvrages en langue anglaise, et que nombre d'entre eux sont toujours publiés et traduits dans d'autres langues (allemand, japonais...)
Toutes les explications sur la faillite sur cette page....
Le site US des Editions O'Reilly. 

OSWars : le Retour des Clones

OpenMac_transp_100px
Une petite société, Psystar, qui fabrique des ordinateurs, a attiré récemment l'attention sur elle en annonçant être en mesure de commercialiser un « Clone Mac ». Pour ceux qui ne le savent pas, un clone mac est une machine compatible Macintosh. A l'origine, seule la société Apple Computers fabriquait des Macintosh, mais elle s'est ensuite mise à licencier son système d'exploitation à d'autres constructeurs informatiques. Sont apparus des clones de Macintosh qui ont bien failli causer la perte d'Apple. Une histoire des clones macs ici.

Cette société annonçait commercialiser un clone de mac, en fait un vulgaire PC, mais équipé d'une puce émulant le programme EFI, permettant de démarrer MacOS X. Ce PC était vendu à partir de 399$ et se comparait au mac mini (sauf qu'il n'était pas mini). Pendant un temps, et après s'être interrogé sur la légalité de l'affaire, on a pensé à un retour officieux du Clone Mac. Or, certains ont cherché à approfondir la question et l'offre semble s'être volatilisée. Apple a-t'elle mis son grain de sel dans l'histoire ou bien verra-t'on prochainement le retour des clones macs ?

OpenOffice.org projet Mac lance un don pour la WWDC 2008

WWDC08small
Le projet de portage d'OpenOffice.org sur la plateforme Mac avance, la société Sun ayant déjà mis à dispo deux développeurs à (presque) temps plein sur le projet. Eric Bachard, superviseur du projet en France, lance un appel à don, non pas pour financer le projet, mais pour payer le voyage d'un ou plusieurs développeurs à la WWDC 2008 (Conférence des développeurs Apple) qui a lieu à San Francisco mi-juin.
Si vous souhaitez soutenir le projet et accélérer l'arrivée d'un OpenOffice natif Mac et stable, vous pouvez faire un don soit par virement international (voir sur cette page), soit par Paypal.

Le plus simple pour faire le don est de passer par Paypal, surtout si vous y avez un déjà un compte. Vous pouvez cependant en créer un facilement. La page pour le paiement Paypal est en allemand. Une fois saisies les informations de votre compte (e-mail et password), ça repasse normalement en français. Sur la première page en allemand, procédez comme suit :
1) Indiquez la valeur « MacPorting » sur la ligne tout en haut de la page, dans la zone libellé « Artikel » (important)
2) Indiquez la valeur de votre don (en euros) dans la zone « Stückpreis »
3) Cliquez sur le bouton « Summe neu berechnen » pour mémoriser la somme de votre don.
4) Saisissez l'adresse courriel et le mot de passe pour votre compte Paypal dans le cadre de droite dans les zones « E-mail » et « Passwort ». Cliquez sur le bouton « Einloggen » pour vous logguer avec votre compte Paypal. Si vous n'avez pas de compte Paypal, vous pouvez en créer un sur cette page.
5) Une fois identifié, le reste est en français, suivez les instructions pour vérifier et confirmer votre don.

Video Lan Client version 0.8.6f

VLC_icone100px
Video Lan Client, plus connu sous le nom de VLC, vient de sortir en version 0.8.6f.

Ceci me permet de rappeler l'existence de ce programme, pour ceux qui ne le connaissent pas. VLC est un programme de lecture de fichiers audios et vidéos multi-formats et multi-plateformes (Windows, Linux, MacOS X, etc.) libre et gratuit. Il lit aussi des flux à travers le réseau et possède de nombreuses options, ainsi qu'un look sympathique. VLC est sans doute un des logiciels multi-médias capable de lire le plus de formats existants au monde. Il ne s'appuie pas sur des codecs existants dans le système mais apporte ses propres codecs, ce qui lui permet de tourner sur des environnements qui en sont dépourvus ou très peu pourvus (ex : BeOS). Il peut être utilisé comme serveur de diffusion de flux audio ou video (streaming), et comme lecteur DVD ou autre support vidéo.

Le lien vers le site du projet. La dernière version corrige des vulnérabilités dans le programme.

Firefox 3 beta 5 disponible

Firefox logo transparent 96px
La version finale de Firefox 3, devrait être disponible en Juin. En attendant, la 5ème beta est proposée au téléchargement pour différents environnements et langues. Les principales évolutions de la version 3 sont :
- Moteur de rendu Gecko version 1.9, plus stable, performant, rapide et améliorant la qualité de rendu par rapport aux normes.
- Nombreuses améliorations de sécurité
- Programme plus léger, moins gourmand en mémoire, plus rapide à charger
- Nouveau design (notamment plus intégré à l'environnement, sur Mac)

La liste des nouveautés de cette version est disponible ici (en anglais)

OpenXML finalement accepté par l'ISO

OpenXML
Tout d'abord rejeté par l'ISO, le format de document OpenXML présenté par Microsoft en procédure d'adoption rapide, sera finalement accepté et deviendra une norme internationale ISO. Microsoft, bien qu'ayant reconnu avoir usé de beaucoup de lobbying auprès des organismes membres de l'ISO dans de nombreux pays, a également revu ses specifications en proposant deux formats :

- L'OpenXML transitionnel, contenant des « zones d'ombres » faisant éventuellement appel à des formats propriétaires Microsoft, et donc dangereux pour l'industrie en général
- L'OpenXML strict, qui rompra la compatibilité du format avec les précédents formats Microsoft propriétaires.

Afin de faire pencher la balance en sa faveur, Microsoft a promis de travailler à l'interopérabilité de son format avec le format concurrent OpenDocument, lui aussi une norme depuis 2006.

Wait and see...

OpenOffice 2.4 disponible

openofficelogo_appMacOSX_100px
OpenOffice.org version 2.4 est sortie il y a peu de temps. Cette nouvelle version de la suite bureautique intégrée gratuite, libre et open source apporte les améliorations générales suivantes :
- Nouveau générateur de graphiques
- Support du format PDF/A en export
- Recherche automatique des mises à jour
- Support des macros VBA non modifiables

La liste complète des modifications de cette version est disponible ici (en anglais)

Acid 3 : Résultats des tests


mozillafr_128_tr






Le nouveau test Acid 3, publié par le W3C, et qui teste la compatibilité des navigateurs avec les normes en vigueur sur le web, vient de fournir les résultats suivants (dans l'ordre du meilleur au pire) :

- Webkit (nighty build du 11/03) : 90/100
- Safari 3.1 (beta) : 74/100 (Windows)
- Firefox 3 beta 4 : 67/100
- Opera 9.5 : 65/100
- Firefox 3 beta 3 : 59/100
- Firefox 2 : 50/100
- Safari 3.0.4 : 39/100
- Internet Explorer 8 (beta) : 17/100
- Internet Explorer 5.5 : 13/100
- Internet Explorer 7 : 12/100
- Internet Explorer 6 : 11/100

Qu'est-il à retenir de ces résultats : tout d'abord que le navigateur de Microsoft est de loin le plus mauvais pour réussir les tests Acid 2 et 3. Pire : la version 5.5 d'Internet Explorer, depuis longtemps considérée comme obsolète, obtient un meilleur score que la dernière version stable d'IE (7). Ceci révèle qu'IE 7 n'était qu'un relooking d'IE 6, le moteur n'ayant pas changé ou peu.
Ensuite, nous pouvons noter que Firefox, défendeur des standards du web, n'a pas mis dans ses priorités de réussir ce test. Mais on me dit que c'est prévu. La version 3 encore en beta, améliore le score des versions précédentes.
A contrario, Safari, et plus particuliement le Webkit (moteur de rendu OpenSource développé par Apple), atteint presque la perfection. La prochaine version de Safari sera donc très probablement le navigateur le plus proche des 100% pour la réussite du test Acid3.

Le CPL à 400 Mbits théoriques

CPL
Le CPL, qui est une abbréviation de « Courant Porteur en Ligne » est une technologie permettant de faire passer un réseau informatique de type « Ethernet » à travers le réseau électrique. Un simple adaptateur suffit à brancher sur une prise électrique de votre maison ou bureau, puis on relie la prise réseau de l'ordinateur à l'adaptateur avec un cable. Un deuxième ordinateur branché de manière similaire à l'autre bout, et vous avez un réseau local, sans avoir posé aucun cable réseau.

Cette technologie, qui ne s'est pas développée comme elle aurait dû à cause notamment de l'expansion du Wi-fi dans les foyers, est cependant bien utile. Là où le Wifi ne passe pas, si vous avez des interférences, des déconnexions, ou tout simplement si vous êtes parano et craignez les intrus : le CPL est fait pour vous. Tout d'abord assez onéreux et peu rapide (inférieur au 54g du wifi désormais standard), le CPL a évolué et propose désormais des débits théoriques de 85 Mbps et 200 Mbps. Un des leaders du marché, le fabricant Devolo, prévoit de faire évoluer cette technologie jusqu'à 400 Mbits théoriques, ce qui reviendrait à du 180 Mbits sur du réseau TPC/IP. Autant dire que votre ordinateur devra être équipé d'une carte réseau Ethernet 100 ou 1000 (Gigabit) pour réellement en profiter. Disponibilité annoncée en 2009.

Exalead, un moteur de recherche français

Exalead
Exalead est un moteur de recherche français, dit de « nouvelle génération ».
A l'heure ou Google prend beaucoup de place et où certains (Microsoft) cherchent à le détrôner, Exalead propose les avantages suivants :

- Moteur de recherche multimédia : recherche des sons, images, vidéos.
- Affiche les vignettes des aperçus des pages web trouvées lors de la recherche.
- Permet de personnaliser simplement la page d'accueil avec les raccourcis vers vos sites préférés.
- Possède une recherche avancée permettant notamment d'utiliser des expressions rationnelles.
- Possède une recherche spécifique à Wikipédia.
Exalead fait partie du programme européen Quaero.

Il est certain qu'Exalead n'apporte pas énormément de nouveautés par rapport à Google, mais certains s'accordent pour convenir que Google, aussi sympathique soit-il, prend beaucoup de place dans l'espace du Web et tend à devenir une sorte de monopole.
D'autres moteurs de recherche français, comme voila.fr, ne tendent pas à rivaliser avec Google mais se concentrent davantage sur les liens commerciaux et promotionnels.

Non aux racketiciels !

racketiciel
On a les logiciels, les partagiciels, les graticiels et maintenant... les racketiciels. Ce mot ne désigne pas un type de logiciel mais plutôt une méthode constitant en la vente forcée de logiciels avec du matériel informatique. Concrétement : tout ordinateur vendu est aujourd'hui livré avec une panoplie de logiciels non forcément désirés. Ceci inclut le système d'exploitation, autrement dit le logiciel de base de l'ordinateur, mais aussi certains programmes de tierce partie, comme des logiciels de gravure, des jeux, etc.

Aujourd'hui les associations pour la défense du logiciel libre et les associations de consommateurs se battent pour obtenir le droit d'acheter des ordinateurs sans logiciel imposé (par ex : MS-Windows), car ils considèrent à juste titre que ces logiciels annoncés comme « offerts » sont en réalité vendus de force à cause d'un accord entre le constructeur et l'éditeur du logiciel. Bien que certains constructeurs ou revendeurs proposent l'optionnalité du système d'exploitation (aucun système installé ou bien Linux installé en lieu et place de Windows) l'AFUL a lancé une pétition visant à faire admettre par l'ensemble des contructeurs et revendeurs d'ordinateur le droit à acheter une machine sans logiciel, et à ne pas se voir imposer des logiciels comme Windows. Le site de la pétition se trouve sur www.racketiciel.info.

Liste des points d'accès Wifi de la Ville de Paris

Paris_Wifi
Bon, ce n'est pas nouveau, mais la Ville de Paris propose désormais des points d'accès Wifi gratuits dans la capitale (260 points d'accès). En voici la liste exhaustive, arrondissement par arrondissement. Alors, pour ceux qui ont un ordinateur portable équipé de wifi et qui sont comme moi, itinérants : profitez-en.


La section « wifi » du site de la Ville de Paris.

Messagerie instantanée : vers la standardisation ?

jabber
Actuellement, la messagerie instantanée, connue aussi sous les termes « tchatche » ou « chat » (pour les anglicistes) a un inconvénient majeur, au contraire des autres outils de communications : elle n'est pas standardisée.

Si vous écrivez un courriel à partir de votre adresse Yahoo, vous pouvez l'adresser à un destinataire qui ne possède pas d'adresse Yahoo, mais n'importe quelle adresse de courriel (Gmail, hotmail ou n'importe quoi d'autre). Si vous téléphonez à un de vos amis, il n'est pas besoin qu'il soit abonné à la même compagnie de téléphone que vous afin que l'appel aboutisse. Voici des exemples qui semblent à tous évidents.

Pourtant ce n'est pas le cas avec la messagerie instantanée qui dénombre les fournisseurs et protocoles suivants :
- AIM (AOL) majoritaire aux états-unis
- Yahoo messenger (très utilisé en Asie)
- MSN (très utililisé en France)
- ICQ (ancien mais encore très utilisé notamment dans les pays de l'Est, racheté par AOL)
- Skype (le seul client multiplateforme permettant de faire de l'audio-vidéo sur Mac, Linux et Windows)
et un tas d'autres moins connus...

La particularité de ses protocoles, c'est qu'aucun d'eux ne sait parler avec les autres, rendant ce mode de communication dépendant du fournisseur utilisé. Les acteurs du logiciel libre prétendent pourtant un jour arriver à ce que chacun puisse arriver à communiquer avec ses tous ses amis via la messagerie instantanée. Cela sera possible avec la messagerie Jabber et le protocole XMPP, qui fonctionnent très différemment des systèmes actuels : le système Jabber n'est pas centralisé, si bien que chacun peut s'inscrire auprès du serveur qu'il souhaitent, Jabber étant en fait un ensemble de serveurs reliés les uns aux autres. Actuellement, Jabber ne fonctionne correctement que pour la messagerie écrite, mais la voix et la vidéo arrivent à grand pas avec l'intégration d'extentions au protocole XMPP.

Google, avec Google Talk, propose déjà un service compatible Jabber aux abonnés possédant un compte Google mail (gmail). L'intérêt de Jabber est justement que les gens n'ayant pas de compte Gmail peuvent tchatcher avec les utilisateurs de Google Talk.
Je vous invite également à lire cette causerie organisée par l'APRIL concernant l'utilisation de Jabber.

USB, Firewire et bientôt USB 3 !

usb2logo
La société Intel a annoncé que les travaux étaient en cours pour l'élaboration de la technologie USB 3.

USB (Universal Serial Bus) et un bus de communication utilisé en informatique pour raccorder des périphériques à un ordinateur (souris, clavier, modem, etc). Il a remplacé depuis quelques années les types de connectique série et parallèle, vieillissantes, et augmenté considérablement les capacités de transfert. La première version utilisable de l'USB était la version 1.1 qui permettait un débit de 10 méga-bit par seconde, considéré comme ridicule aujourd'hui. La version 2, compatible avec la version 1.1, proposait un débit théorique de 480 Mbps, lui permettant de rivaliser avec celui du Firewire, technologie utilisée dans le monde de la vidéo numérique notamment. Ce débit permettait aussi le raccordement de périphériques tels que disques durs externes, graveurs, bref des appareils ayant besoin de taux de transfert importants. Dans la pratique, le firewire reste plus rapide et plus constant, notamment sur les transferts de gros fichiers.

Cela devrait changer avec l'arrivée de l'USB 3 qui proposerait des taux de transfert environ 10 fois supérieurs à ceux de l'USB 2, soit 4,8 Gigabit/s (soit plus de 600 Mo/s). Cette vitesse serait atteinte à l'aide de fibre optique, qui remplacerait donc le cable en cuivre ordinaire. L'USB 3 reste rétrocompatible avec ses prédécesseurs et devrait arriver au deuxième semestre 2008.

Le format OpenXML de Microsoft, rejeté par l'ISO.

OpenOffice vs MS-Office
Un certain nombre de pays avaient à se prononcer sur la normalisation ISO (Institut National de Normalisation) du format OpenXML, proposé par Microsoft pour sa suite Office, ce qui en aurait fait le standard des fichiers de données de bureautique. Pour être adopté, l'OpenXML avait besoin de 66% de votes « Oui », il n'en a obtenu que 53%, malgré de nombreuses irrégularités constatées (Microsoft a reconnu avoir subventionné certaines entreprises pour qu'elles prennent part au vote en sa faveur). Le format de Microsoft est donc rejeté, ce qui est une très bonne nouvelle pour le monde du libre, et pour l'ensemble des consommateurs.

Microsoft avait besoin de cette légitimité, après avoir fait adopter son format par l'ECMA, pour contrer le format Open Document (ODF) qui est, lui, libre et réellement ouvert, et pour ainsi récupérer de nombreux marchés, notamment ceux des administrations étatiques qui lui échappaient. C'est un revers pour Microsoft, laissant la porte ouverte à Open Document qui pourrait s'imposer auprès de nombreuses administrations et entreprises privées, car il est une norme ISO.

Le vote n'est pas définitif car de nombreux pays, comme la France, ont voté « Non » avec commentaires. Donc le format OpenXML reviendra dans les débats. Mais il est à douter que Microsoft puisse modifier les spécifications de son format qui est déjà implémenté dans sa suite bureautique Office 2007. Son format contient quelques briques propriétaires qui ne sont pas compatibles avec l'ouverture du format et sa normalisation. Un gros échec pour Microsoft, qui reste à confirmer.

Fin du procès SCO contre le monde Linux

standard_tux(linux)_gosseyn
Le 10 août dernier a eu lieu la conclusion d'un procès engagé depuis 4 ans par The SCO Group inc contre IBM et Novell, et à travers elle contre le système d'exploitation Linux, sur lequel SCO clamait des droits, accusant les développeurs de Linux d'utiliser du code source appartenant à SCO.

The SCO Group vient de perdre son procès contre Novell, qui comme d'autres sociétés, participe au développement et à la distribution du noyau Linux.
Si l'issue du procès a démontré que Linux ne contenait, contrairement aux accusations de SCO, aucun code Unix sous license, il a été en outre fixé que les droits liés à UNIX et Unixware n'appartiennent pas à SCO mais à Novell, qui comme IBM participe au noyau Linux dans le respect de son fonctionnement « open source ».

Il s'agit donc de la fin d'une procédure de 4 ans engagée par SCO dans le but évident de faire pression sur les petites entreprises (RedHat) et grosses entreprises faisant commerce de Linux (IBM, Novell, etc.) pour qu'elle lui verse de l'argent pour ce qu'elle croit lui appartenir. Certaines sociétés (HP) ont cédé et versé des licences à SCO et d'autres se sont retournées contre elle (RedHat).

C'est une bonne nouvelle pour le monde Linux qui ne semble plus rien avoir à craindre de SCO et peut continuer à travailler tranquille.

Le résumé sur Wikipedia.
La source et les commentaires sur LinuxFR.org

Un spammeur condamné à 30 ans de prison

Christopher_Smith
Marre de recevoir des spams dans votre boîte aux lettres, marre de voir défiler des tonnes de messages qui cherchent à vous vendre des tonnes de médicaments ? Cela paraît anodin, mais la vente de médicaments par Internet sans autorisation est répréhensible, surtout si l'on considère la dangerosité du fait.
Un spammeur notoire et responsable d'une société de vente de médicaments en ligne (Xpress Pharmacy), Christopher Smith, vient d'être condamné à 30 de réclusion criminelle. On ne peut se réjouir d'une telle peine, mais de savoir que la justice s'occupe enfin de ce genre d'individus rassure un peu. Celui-ci, s'était quand même fait quelques millions de dollars sur le dos de ses potentielles victimes. L'individu a aggravé son cas en menaçant de mort un enfant, témoin lors de son procès. Smith a fait appel de cette décision.

Wifi gratuit à Paris : Orange mauvais perdante ?

wifi
La mairie de Paris avait lancé un appel d'offre dans le cadre de son projet pour équiper la ville de 262 points d'accès wifi gratuits dans divers lieux publics. Ayant répondu à cet appel d'offre, la société Orange (ex-Wanadoo), n'a pas obtenu le marché, qui a été remporté par son concurrent SFR.
Aujourd'hui, Orange lance une action juridique contre ce projet qu'elle juge contraire à l'article L.1425-1 du code général des collectivités territoriales, qui interdit à une commune de fournir des services de télécommunication à l'utilisateur final, sauf s'il est constaté « une insuffisance d'initiatives privées propre à satisfaire les besoins », ce qui n'est effectivement pas le cas.

On pourrait, à premier lieu, être d'accord avec la société Orange, s'il n'apparaissait pas que :
1. Orange propose déjà un service payant extrêmement onéreux (2h d'utilisation pour 12 euros) d'accès à ses propres points d'accès, basé sur 2 250 points d'accès (hotspots),
2. Orange a accepté comme les autres de répondre à l'appel d'offre, en connaissance de cause,
3. Orange ne s'est opposé à ce projet que lorsqu'elle a perdu l'appel d'offre, remporté par son concurrent,
4. Orange argumente que cette loi « protège les citoyens » alors que l'offre d'Orange est tout simplement scandaleuse au vu des tarifs proposés,
5. la mairie a consulté dès le début l'Arcep qui ne s'est pas opposée au projet,
6. Même s'il est gratuit, ce projet est quand même financé par les parisiens et les habitants de la région Ile-de-France, et rémunère des sociétés privées (Alcatel Lucent et SFR).

On peut donc clairement penser qu'Orange est une société de mauvaise foi qui, voyant qu'elle perd un marché, fait appel à la loi et que c'est elle qui fait de l'anti-concurrence, ce dont elle accuse la mairie de Paris. Sans compter qu'au niveau tarif, Orange se fout vraiment de ses clients, qu'elle considère tout bonnement comme des vaches à lait... On peut à mon avis considérer que l'insuffisance en terme de concurrence est là, car il n'existe aucune alternative qui laisse réellement le choix aux parisiens pour se connecter à Internet via le wifi dans la capitale, à un prix raisonnable.
Source : ZDNet News.

Contre la normalisation du format OpenXML

OpenOffice vs MS-Office
Ca ne vous a peut-être pas échappé que Microsoft souhaitait faire normaliser son format de document OpenXML, utilisé par sa récente suite bureautique MS-Office 2007.
En effet, depuis la normalisation ISO du format OpenDocument, utilisé par son concurrent OpenOffice.org, Microsoft a subi quelques revers auprès d'administrations (dont celle du gouvernement français). Microsoft a cependant remis les bouchées doubles dans la pression qu'il exerce auprès de ces mêmes administrations et a quand même réussi à faire changer de décision certains états américains qui s'étaient prononcés pour l'adoption de l'ODF (format OpenDocument).
Aujourd'hui, la communauté du libre s'organise pour empêcher la normalisation du format OpenXML, avec une pétition, et un argumentaire (PDF, 154Ko) démontrant pourquoi OpenXML n'a pas ce qu'il faut pour devenir une norme.

Les formats OpenXML comme Open Document Format (ODF) sont des formats de fichiers d'applications bureautique (traitement de texte, tableur...) ouverts et normalisés, c'est-à-dire censés être compatibles entre applications, et non seulement avec une seule. Il semble que certains aspects de la description de l'OpenXML ne sont pas documentés et seulement connus de Microsoft, ceci interdisant l'utilisation par d'autres sociétés que Microsoft, qui ne pourrait prétendre alors, à en faire une norme clairement documentée et utilisable par tous.

Starcraft is Back

Starcraft2
Les fans de jeux vidéos, de « wargames » stratégie temps-réel, de Blizzard et de Starcraft en particulier ne seront pas déçus : Blizzard annonce la sortie prochaine de Starcraft 2, la suite du jeu de stratégie temps-réel futuriste qui s'est vendu à 9 millions d'exemplaires, aussi bien sur PC que sur Mac.

Ca fait tout simplement 8 ans que j'attend la sortie de ce jeu. Après Diablo 2, Warcraft 3 et le désormais très prisé World of Warcraft, Blizzard Entertainment a décidé de renouveller l'univers Starcraft et de faire revivre le jeu pour une bonne décennie supplémentaire. Au vu de la démo, les graphismes, les animations et les possibilités de jeu sont tous simplement splendides. Je crains des nuits blanches à venir...

Le site officiel Blizzard.

Les clients entreprise de Dell préfèrent Windows XP

Dell_Latitude
Selon ZDNet, Dell qui proposait depuis plusieurs mois ses machines équipées de Windows Vista uniquement, vient de faire machine arrière et propose désormais Windows XP en option sur ses machines professionnelles (et sur toutes ses machines sur le site US). Il semble que les clients professionnels de Dell aient demandé de ne pas passer à Windows Vista pour l'instant, car selon eux Windows XP fonctionne et satisfait leurs besoins.
Alors que Microsoft avait annoncé ne plus fournir Windows XP aux grands constructeurs à partir de janvier 2007, il semble qu'elle ait fait machine arrière devant la diminution des ventes de Windows Vista en cette fin de premier trimestre. Windows Vista, s'il peut convaincre le grand public, ne ravit pas les professionnels. Les avantages annoncés de Vista ne sont pas suffisants pour justifier une migration des entreprises, et même, le manque de compatibilité avec certaines applications Windows, et les nombreux changements dans le fonctionnement de Windows qui risque de perturber les utilisateurs, sont un frein au passage à Vista.

De la même manière, Dell est favorable à la demande de ces utilisateurs qui souhaitent disposer de Linux ou OpenOffice préinstallés sur ses machines.

Microsoft finalise son convertisseur ODF pour Word

logo ODF
Comme cela avait été annoncé il y a plusieurs mois, Microsoft, un peu sous la contrainte des institutions européennes ou autres, avait décidé de développement un greffon à sa suite bureautique Office, permettant de lire et écrire des fichiers au format ODF (Open Document Format) utilisés par la suite libre Open Office.

Le convertisseur est aujourd'hui disponible pour Word et librement téléchargeable sur le site sur lequel il est hébergé, Sourceforge (qui héberge grand nombre de projets libres). Rappelons que le format ODF est devenu un standard normalisé (ECMA, ISO) alors que celui de Microsoft (OpenXML), pas encore tout à fait.

Les versions Excel et Powerpoint du convertisseur ne devraient plus tarder...

Windows Vista : êtes-vous prêt ?

WindowsVista_logo
La sortie de Windows Vista pour le grand public est annoncée à J-2. Cette version promet pas mal de changement, au moins dans l'interface du système. Il est vrai que depuis Windows 95, Windows n'avait pas tellement évolué et l'interface apparaissait comme assez désuète. Avec Windows XP, une tentative (malheureuse ?) de créer une interface plus colorée et « branchée » avait été faite. Avec la sortie de Windows Vista pour le grand public, le slogan de Microsoft pour l'occasion est : «Êtes-vous prêt ?».

En tant qu'utilisateur MacOS X, je vais tenter de répondre à cette question en analysant, sur le papier, les nouveautés proposées de Windows Vista. Lire l'article complet .

Ipod + Smartphone + MacOS X = iPhone

iphone
Ca faisait tellement longtemps qu'on en parlait... il est arrivé ! L'iPhone annoncé avec émotion par Steve Jobs lors de la Keynote du 9 janvier, est un concentré de technologie reprenant en un seul appareil les principes de l'iPod, du Smartphone, du PDA le tout orchestré par MacOS X ! Qui aurait cru qu'Apple sortirait un tel produit après l'échec du Newton, pourtant révolutionnaire en son temps ?
L'interface de l'iPhone promet d'être révolutionnaire : pas de clavier ni de stylet, entièrement tactile. Les utilisateurs PC pourront synchroniser le contenu d'iTunes en terme de musique, podcast, photo et de vidéo. Les utilisateurs Mac pourront en plus synchroniser leurs contacts et leur calendrier (iCal), et probablement d'autres choses.

Les caractéristiques de la bête :
• Dimensions écran 3,5" (soit 8,9 cm) couleur. Densité : 160ppp. Ecran large qui passe automatiquement en mode paysage dès qu'on le penche. La résolution de l'écran est de 320x480 pixels (ou 480x320 c'est selon)
• Épaisseur de 1,16 cm. Un bouton en façade, un compartiment SIM (externe ?).
• Poids : 135g.
• Prises jack 3,5mm pour la stéréo et micro intégré.
• Compatible GSM/EDGE (pas de 3G), quadribande, Wifi, bluetooth.
• Disque dur de 4 ou 8 Go
• Capteur de 2 Mpixels pour la partie photo (au dos)
• Parmi les applications : Téléphone (clavier tactile), Contacts, Courriel (HTML, POP3, IMAP, Echange, .mac), SMS, Rendez-vous (iCal), Navigation Web (Safari)
• Gestion des widgets (l'interface du système est elle-même très orientée Widget).
• Autogéolocalisation sur Google Maps (on sait où on est !) et affichage des commerces proches. Apple montre clairement son alliance avec Google.
• Batterie : 5h minimum en utilisation normale (audio, tchatche, navigation), 16 heures en écoute audio.
• Arrêt automatique de la musique lors d'un appel téléphonique.
• Prix annoncé : 499$ (4 Go) ou 599$ (8 Go).
• Disponible en juin aux US et 4e trimestre en Europe.
• et sûrement pas mal d'autres choses...

Quaero est mort, vive Quaero !

quaero_tempo
Le projet de moteur de recherche franco-allemand, quaero (« je cherche »), lancé par Jacques Chirac en 2005 dans le but annoncé de concurrencer Google semble bien au point mort, ou en tout cas, il est devenu franco-français, les allemands s'étant retirés du projet, pour cause de divergence technologique.
Nanti d'un budget ridicule comparé à ceux de Microsoft et Google pour le développement de leurs projets respectifs, ce projet était aussi critiqué quant à la motivation de Jacques Chirac, qu'on soupçonne d'être plus proche du sentiment de fierté nationale que de la recherche d'avancement technologique. Annoncé comme précurseur car axé sur le concept de « multimédia » (ce que Google fait déjà en partie), ce projet ne fait pas l'unanimité des parties, dont les allemands qui souhaitent orienter les travaux vers la recherche sémantique.
Plus d'infos sur Quaero ici...

Petit lexique informatique en français

Dictionary
Parlons français, bordel !
Tel est le préambule de mon nouvel article, un Petit lexique informatique en français qui n'a pas d'autre but que de défendre la langue française en recensant les mots pouvant - à mon sens - le mieux remplacer les termes informatiques les plus utilisés actuellement avec des mots anglais. Eventuellement, il instruira certains sur l'origine et la signification de ces termes.
Ce petit lexique continuera d'évoluer au fur et à mesure de mes découvertes et réflexions. Vous pouvez aussi l'enrichir en m'envoyant vos suggestions. Pour lire l'article, c'est par là.

MacOS+Windows avec Parallels Desktop

Icone Parallels
Depuis quelques mois, Parallels Desktop est disponible pour Windows, MacOS X et Linux. Permettant de faire de la virtualisation (lancer plusieurs systèmes d'exploitation en même temps sur la même machine), celui-ci est apparu sur MacOS X depuis que les machines Mac tournent grâce à des processeurs Intel. On peut en effet lancer Windows à l'intérieur du système MacOS X et continuer à utiliser ses applications favorites sur Mac tout en manipulant Windows dans une fenêtre, pourvu que l'ordinateur soit doté de suffisamment de mémoire vive.

Jusqu'alors, on lançait Windows (sans ralentissement) mais le bureau de Windows apparaissait dans une fenêtre sur le bureau du Mac. On pouvait passer en plein écran et ainsi ne plus voir MacOS X (avec un joli effet de transition « Cube 3D »). La nouvelle version en beta permet désormais de concilier le mode plein écran et le mode fenêtré en intégrant les fenêtres des applications Windows et la barre des tâches directement sur le bureau du Mac, comme le montre cette copie d'écran.
Par ailleurs, pour exécuter Windows, il fallait auparavant l'installer dans une « image disque virtuelle », on ne pouvait pas exécuter une installation de Windows figurant sur une partition du disque dur de l'ordinateur. Mais cette nouvelle version gère désormais l'installation de Windows obtenue grâce à Bootcamp, l'utilitaire d'Apple. Il est donc possible (théoriquement, car cela ne fonctionne pas pour l'instant chez moi) de démarrer Windows sur la version installée en « double boot ». Un pas de plus vers la virtualisation ...

Adieu Powerbook, Bienvenue MacBook Pro !

indexfrontrow20061024 fond bleu
Ce nouvel article commence par un détour par l'Apple Expo le 16 septembre 2006. Là, j'ai craqué (alors que j'avais décidé que non) pour le dernier MacBook Pro, machine pro "Intel" d'Apple, et portable de surcroît. L'achat de cette nouvelle machine me force à abandonner mon vieux mais pas si vieux que ça, Powerbook G4 qui tenait pourtant encore bien la route depuis 3 ans, date de mon premier Macintosh.

L'article montre ce qui différencie les deux machines, entre autres choses... bonne lecture.

Ecouter Radio-France en direct dans iTunes

RadioFrance logo (fond bleu)
L'Ecoute des radios du service public par Internet en flux continu a ces dernières années été un problème pour les utilisateurs de systèmes alternatifs (non-Windows). Au début, le site web de Radio France diffusait dans 3 formats différents (Real audio, Quicktime et Windows Media) et cela satisfaisait la plupart des gens, même si chacun de ces formats était propriétaire.

Les choses se sont gâtées lorsque Radio-France a décidé de ne plus diffuser qu'en un seul format : WMA, le format de Microsoft, rendant accessible l'écoute aux seuls utilisateurs de PC avec Windows, et aux utilisateurs Mac dans une moindre mesure, car il fallait installer un programme Microsoft pour y arriver. De nombreux messages de protestations sont arrivés sur le site de Radio-France se plaignant de la suppression de la diversité des formats, et proposant que le choix du passage à un format unique se fasse sur un format "libre" et accessible à tout le monde (Windows, Linux, Mac), comme le format Ogg Vorbis. Radio France a d'abord fait la sourde oreille puis proposé en alternative une diffusion test en format Ogg (dans un menu bien dissimulé sur leur site). Mais la qualité de diffusion n'était pas sensationnelle.

Après l'épisode de la diffusion par podcast utilisant le format MP3, Radio-France s'ouvrait un peu plus aux utilisateurs "alternatifs". C'est donc avec bonheur que j'ai découvert il y a quelques temps sur le site de Radio-France, que la diffusion était désormais proposé en flux MP3, format propriétaire mais plébiscité par la majorité des utilisateurs, et très répandu toutes plateformes confondues. Ce format s'écoute sans problème sous Windows (Winamp), Linux et sur Mac, grâce notamment au programme iTunes, incontournable. Il est en effet très facile de télécharger sur le site de Radio France le fichier correspondant à sa radio préférée, et de le copier dans iTunes (créer une liste de lecture "Radio-France" au préalable afin de l'y ranger). Il suffit ensuite de double-cliquer sur le nom de la radio dans iTunes pour l'écouter en direct.

Zune, iPod killer ou super bide ?

Zune-microsoft
Retour de vacances, la fin de l'été, normal que les promesses se dégonflent, comme le fameux balladeur numérique de Microsoft : Zune. Annoncé comme l'iPod Killer, il semble que l'annonce de ce produit soit surtout un gros coup de pub, destiné à détourner les potentiels clients de l'iPod de l'achat de celui-ci au profit du produit - commercialisé fin novembre aux USA - de Microsoft.
Microsoft a confié la fabrication de ce balladeur à Toshiba. Copié sur l'iPod, il dispose d'une molette circulaire (non cliquable ou partiellement), le dos est en métal brossé. Annoncé au prix de 399 $, il disposerait d'une capacité de 30 Go (contre 60 Go pour l'iPod G5), mais disposerait de fonctions sans fil afin de diffuser à d'autres modèles identiques la musique (sans pouvoir pour autant la copier). Quel intérêt ?

Microsoft annonce une compatibilité du balladeur avec la Xbox, la Xbox 360 et la Xbox live. Quelle compatibilité ? On en saura pas beaucoup plus. On peut douter que ce type d'appareil soit suffisamment performant pour exécuter les jeux de la console.

Bref, Zune sera soit un iPod killer, soit un super bide, mais l'appareil ne parait pas suffisamment innovant ni agressif au niveau prix pour concurrencer réellement le balladeur d'Apple. Voir les articles sur Présence PC, PC Inpact et MacPlus.

Microsoft et le format Open Document

logo ODF
Mais qu'est-ce que cela peut bien être que l'ODF ? Open Document Format est un nouveau standard de stockage de données (textes, tableaux, graphiques, bases de données...) utilisé en bureautique. Issu de la suite bureautique OpenOffice, ce format est ouvert et gratuit, ce qui signifie que n'importe quel programmeur qui le décide, peut implémenter ce format dans son logiciel ainsi rendre son programme interopérable avec d'autres logiciels qui lisent aussi ce format. Microsoft vient de décider d'adopter ce format dans sa future suite Office 12. La suite ici...

Windows Vista ou la révolution en retard...

logo_vista
Steve Ballmer, l'actuel patron de Microsoft, n'exclut pas un énième report de la sortie de la prochain version de Windows : Windows Vista, prévu normalement, rappelons-le, début 2007.

Sans entrer dans aucune polémique, il convient de se demander ce qui pousse Microsoft à ne jamais sortir son système d'exploitation et à repousser sa sortie aux calendes grecques. Il y a, à cela, plusieurs explications possibles. Lire l'article...

Windows XP sur MacIntel

WindowsXP_Mac
Ca y est, il l'ont fait ! Windows XP peut démarrer et fonctionner sur les derniers Macs, à base de processeurs Intel Dual Core. Le site Onmac.net, qui proposait un concours récompensant le premier qui arriverait à faire tourner Windows XP sur un Mac Intel, a enfin récompensé deux développeurs (13854$ de prime à se partager) qui ont mis au point un nouveau "boot loader" capable de faire démarrer à la fois MacOS X et Windows XP.
Le challenge était de permettre à Windows XP de démarrer ainsi que MacOS X, ce qui était impossible de par la nature du "boot loader" des nouveaux macs (EFI) non géré par Windows XP. Les responsables du projet viennent de mettre à disposition leur fameux boot loader.
Pour les gens qui, comment moi, utilisent un Mac pour leurs loisirs et un PC dans leur boulot, les MacBook pro représentent désormais l'alternative d'un ordinateur portable compatible avec les deux systèmes. La prochaine étape ? Faire fonctionner Windows dans MacOS X avec des performances acceptables...

Bill Gates présente « Tiger »

Windows-Tiger
Presque deux ans après la sortie officielle de la dernière mouture du système Mac (MacOS X.4 "Tiger"), Bill Gates présente au nom de Microsoft la prochaine version
de Windows : Windows Vista. Nommé précédemment Longhorn, le système tant attendu et longtemps repoussé fait aujourd'hui beaucoup rire les adeptes du Macintosh par sa similarité avec MacOS "Tiger". D'ailleurs, on se souvient, lors de la présentation de Tiger, des affiches de présentation de Tiger qui contenaient des messages à l'attention de Microsoft comme la célèbre "Redmond, vous pouvez sortir vos photocopieurs".

Des petits malins ont trafiqué la vidéo de présentation de Windows Vista : tout en conservant la voix de Bill Gates, ils ont collé dessus des images de Tiger, montrant que tout ce qu'annonce Bill Gates existe déjà dans Tiger depuis 2004, alors que Windows Vista n'a toujours pas de date de sortie officielle... Les 3 vidéos ici.

Apple réalise sa 2ème migration matérielle.

indexintellogo20060109(fond
Pour la deuxième fois de sa carrière, la société Apple réalise un changement d'architecture matérielle pour ses ordinateurs : c'est lors de la MacWorld de San Francisco de ce 9 janvier qu'ont été présentés les nouveaux modèles de Macintosh qui tournent cette fois à l'aide de micro-processeurs Intel, abandonnant le PowerPC d'IBM et Motorola.

Deux modèles sont présentés : le nouvel iMac et le MacBook Pro. Le MacBook est le successeur du Powerbook G4, qui perd son nom de Powerbook car il rappelle trop le nom PowerPC. Non, les nouveaux macs sont Intel Inside, mais doivent rester des macs ! Ils sont équipés du processeur Intel Dual Core, successeur du Pentium M, et dont la fréquence d'horloge monte pour l'instant à 2 Ghz. De part leur processeur et leur architecture, ces nouvelles machines affichent une puissance accrue et même bien supérieure aux anciens macs. Ce sont les premières machines équipées de ces processeurs.

A noter qu'à cause de ce changement d'architecture, les nouveaux macs feront fonctionner trois types de programmes :
  • Les programmes indiqués comme «Universal» fonctionneront de manière native à la fois sur les macs équipés de processeurs Intel et ceux équipés de PowerPC.
  • Les anciens programmes Mac pour processeurs PowerPC pourront s'exécuter grâce à l'émulateur Rosetta avec un niveau de performance inférieur à leur fonctionnement sur machine à base de PowerPC.
  • Certains programmes pour Windows pourront fonctionner avec un émulateur avec un niveau de performance équivalent avec celui qu'ils auraient sous Windows.

DADVSI, dernière ligne droite...

Le projet de loi DADVIS (Droits d'Auteur et Droits Voisins dans la Société de l'Information) a beaucoup fait parler de lui. Pas facile de savoir de quoi il retourne : s'agit-il vraiment de défendre le droit d'auteur, ou bien de permettre aux firmes de la distribution de verrouiller le marché de la musique, d'intervenir dans notre vie privée ?
Pour se faire une idée, deux sources d'informations m'ont été utiles :
  • Le site de l'EUCD.info, qui lutte fermement contre ce projet de loi et propose une pétition.
Et comme l'audio est plus facile à assimiler que l'écrit, en ce début de XXie siècle, l'AudioBlog de Luc Saint-Elie (chronique audio) dont les articles sont très pertinents sur le sujet, voici les liens :

Radio France lance ses podcasts

RadioFrance-logo-(fond-bleu
La mode du podcast est lancée. Avec pas mal de retard, Radio France lance ses propres podcasts.

Le podcast est un principe d'émissions radio diffusées sur le net sous forme de fichiers, et d'une qualité meilleure qu'en diffusion en temps réel. Bien que ce phénomène existe depuis pas mal de temps, sous la forme de blogs audios, il a été amplifié depuis qu'Apple a syndiqué un grand nombre de podcasts sur son site de vente en ligne l'iTunes Music Store. Le programme iTunes (sur PC et Mac), gratuit, est devenu le meilleur moyen de s'abonner à des podcasts et de les écouter.
Pour télécharger ou s'abonner à des podcasts, il faut lancer iTunes et aller dans la section "Podcast" sur l'iTunes Music Store. Vous pouvez également, depuis la page des émissions podcastées de Radio France, cliquez sur "Installer dans iTunes".
Quelques émissions Radio France diffusées en podcast :
etc, etc, etc.

A propos de Firefox

Firefox-logo-fond-gris
Je profite de ce début 2006 pour mettre en ligne mon article sur Firefox, que j'ai enfin terminé. Comme j'ai suivi la croissance de ce petit dernier depuis des années, voici un article expliquant les origines de ce projet pour les novices et en présentant les principales caractéristiques.

Cet article inaugure également la section Articles du site. Je rappelle que cette section Articles est ouverte aux personnes qui souhaitent publier. Sur ce bonne lecture, et bonne semaine. Lire l'article...

One more thing...

images-1
"One more thing..." : c'est la tournure de phrase qu'emploie Steve Jobs, le patron d'Apple, lors de ses fameuses Keynotes. Cela veut dire qu'il n'a pas tout dit et qu'il vous réserve une surprise. En général, le meilleur est pour la fin.

En ce moment, Steve Jobs accumule les annonces. Pas de révolution, mais un max de "petites" choses. En août, on avait droit à la Mighty Mouse, pour l'Apple Expo, ce fut l'iPod nano. Hier soir c'était un nouvel iMac avec webcam intégrée, le nouvel iPod vidéo, une télécommande universelle bluetooth pour transformer le mac en média center, à l'aide d'un nouveau logiciel, FrontRow.