MacOS+Windows avec Parallels Desktop

Icone Parallels
Depuis quelques mois, Parallels Desktop est disponible pour Windows, MacOS X et Linux. Permettant de faire de la virtualisation (lancer plusieurs systèmes d'exploitation en même temps sur la même machine), celui-ci est apparu sur MacOS X depuis que les machines Mac tournent grâce à des processeurs Intel. On peut en effet lancer Windows à l'intérieur du système MacOS X et continuer à utiliser ses applications favorites sur Mac tout en manipulant Windows dans une fenêtre, pourvu que l'ordinateur soit doté de suffisamment de mémoire vive.

Jusqu'alors, on lançait Windows (sans ralentissement) mais le bureau de Windows apparaissait dans une fenêtre sur le bureau du Mac. On pouvait passer en plein écran et ainsi ne plus voir MacOS X (avec un joli effet de transition « Cube 3D »). La nouvelle version en beta permet désormais de concilier le mode plein écran et le mode fenêtré en intégrant les fenêtres des applications Windows et la barre des tâches directement sur le bureau du Mac, comme le montre cette copie d'écran.
Par ailleurs, pour exécuter Windows, il fallait auparavant l'installer dans une « image disque virtuelle », on ne pouvait pas exécuter une installation de Windows figurant sur une partition du disque dur de l'ordinateur. Mais cette nouvelle version gère désormais l'installation de Windows obtenue grâce à Bootcamp, l'utilitaire d'Apple. Il est donc possible (théoriquement, car cela ne fonctionne pas pour l'instant chez moi) de démarrer Windows sur la version installée en « double boot ». Un pas de plus vers la virtualisation ...